Une page se tourne

Sharing is caring!

Cette nouvelle journée est assez spéciale puisqu’elle sonne le glas de la première partie de mon road trip. Dernières heures passées avec Jade dont le vol de retour en France est prévu tard cette nuit (ou très tôt dans la matinée). Cependant, avant ces au revoir, il est l’heure de dire adieu à Margaret River ainsi qu’à notre hôte, Guillherme.

Un trajet dans la joie et la bonne humeur

Toutes les affaires rangées dans la voiture, nous partons en direction de Perth, capitale du Western Australia. Quatrième ville d’Australie (après Sydney, Melbourne et Brisbane), sa population s’élève à plus de deux millions d’habitants. Il s’agit de la seule et unique grande métropole sur la côte Ouest. Celle-ci est assez désertique comparée à la partie Est de l’Australie.

L’ambiance dans la voiture est vraiment positive même si nous sentons que la fin est proche. Musique à fond, nous avalons les derniers 270 kilomètres sans nous en rendre compte. Durant le trajet, nous discutons un peu de la suite de nos aventures. À son retour à Annecy (sa ville d’origine), Jade désire trouver un travail en Suisse, comme beaucoup de français habitant près de la frontière : les salaires y sont plus attractifs qu’en France.

Pour ma part, j’ai déjà organisé la deuxième partie de mon road trip. Changement d’équipe, j’ai trouvé deux nouveaux coéquipiers pour remonter la côte Ouest jusqu’à Darwin. Jennifer, une bordelaise, actuellement en voyage à Nouméa et Steven, un français en Working Holidays en Australie depuis quelques mois. Cette fois-ci, pas de nationalité étrangère. Loin d’être une volonté de ma part de rester entre français, mon choix s’est fait au feeling après avoir discuté avec plusieurs candidats. Je souhaitais trouver des personnes simples, ouvertes d’esprit, respectueuses et n’ayant aucun problème à partager les frais communs (essence et alimentation principalement).

Tout le voyage est d’ores et déjà programmé. Après de multiples recherches, j’ai sélectionné les principaux sites touristiques à visiter, très différents de ceux présents à l’Est et au Sud. Les attraits de l’Ouest se portent avant tout sur des parcs nationaux gigantesques. Le Western Australia et le Northern Territory sont très sauvages, avec de grandes parties désertiques, inaccessibles à certaines périodes de l’année, à traverser. Les orages et les pluies diluviennes inondent les routes non goudronnées, transformant la terre en une mélasse boueuse. Heureusement, ce ne sera pas le cas durant le road trip : la saison actuelle est plutôt sèche et aride.

Premier aperçu de Perth, Scarborough

Sur la rocade de Perth, notre attention se focalise désormais sur la route ponctuée de multiples sorties. Une simple erreur pourrait rallonger notre temps de manière exponentielle, comme cela avait été le cas à Sydney.

Nous devons rejoindre Scarborough, la plage principale de Perth, où nous avons rendez-vous avec un ami de Jade. Contrairement à Sydney, Melbourne ou Brisbane, la conduite en ville n’est pas tellement compliquée. Moins de voitures, des voies rectilignes sans ces embranchements visibles au dernier moment, c’est une véritable partie de plaisir.

Nous arrivons en début d’après-midi. L’allée en bord de mer est en travaux. Jade m’explique qu’un grand projet a été mis en place afin de rénover cette partie de la ville pour en faire une voie piétonne et commerciale. Nous profitons du soleil, d’une ambiance calme et reposante pour nous balader sur la plage immense où seuls quelques surfeurs sont à l’eau.

Balade Scarborough

Balade sur la plage de Scarborough. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Surf Scarborough

Les surfeurs de Scarborough. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Lifeguards Scarborough

Pose avec les lifeguards de Scarborough. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

En milieu d’après-midi, l’ami de Jade nous rejoint sur la plage. Thiago habite à Perth, où il travaille dans l’informatique pour une grande entreprise. Cette dernière lui a offert un sponsoring, ce qui lui permet de rester de manière permanente en Australie, tant qu’il travaille pour eux. Le rêve pour un grand nombre de backpackers ! Pendant son temps libre, il s’improvise tatoueur, facturant ses services moins chers que ceux des salons traditionnels. D’ailleurs, c’est un peu pour cette raison que nous passons cette fin de journée avec Thiago. Jade souhaite se faire tatouer une citation sur son bras. Elle a demandé les services de son ami, qui lui offre une large réduction sur le prix de sa prestation. Nous suivons Thiago pour une séance de tatouage dans son appartement : celui-ci se situe dans un immeuble juste en face de la plage. Il lui faut environ deux heures pour réaliser celui de Jade, qui est ravie du résultat.

Tatouage Scarborough

Préparation de la zone à tatouer. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Concentration tatouage

Concentration extrême pour le tatoueur. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

De mon côté, j’en ai profité pour trouver une auberge de jeunesse non loin du centre-ville, et offrant des places de parking. Après un tour rapide sur Trip Advisor et Booking, mon choix se porte sur le Palmerston Lodge, dans le quartier de Northbridge. C’est là que sont concentrés la plupart des bars de Perth.

La séparation

Aux alentours de 20 heures, nous quittons Thiago pour rejoindre notre backpack qui nous réserve bien des surprises. À l’entrée, Paolo nous accueille et nous fait un rapide tour de l’auberge qui est plutôt bien entretenue (ce sera l’un des seuls points positifs de cet hôtel avec le Wifi gratuit). Durant la visite, j’apprends que le parking est en fait une toute petite cour derrière la maison où seules deux voitures peuvent rentrer. Heureusement, l’hôtel est à moitié vide et j’ai la chance d’avoir une place jusqu’à la fin de mon séjour. Nous revenons à la réception où il nous explique chaque point du règlement de manière assez sèche, avant de le terminer par la phrase suivante : « à la moindre incartade, vous serez virés de l’auberge, sans aucun remboursement ». Après nous avoir montré notre chambre et donné les clés, Paolo nous quitte précipitamment. Je commence à regretter d’avoir réservé ce backpack pour plusieurs nuits…

Fatigué et devant me lever tôt pour accompagner Jade à l’aéroport, je pars me coucher sans plus attendre. Pour sa dernière soirée en Australie, celle-ci a prévu de rejoindre ses amis à Scarborough pour une fête d’adieu. Elle me propose de l’accompagner mais je refuse poliment son invitation. Je lui prête ma voiture afin qu’elle puisse circuler facilement car à cette heure-ci, les transports en commun sont déjà fermés.

En plein sommeil, je suis réveillé par un bruit bizarre provenant de la porte d’entrée de la chambre, donnant sur le jardin. Encore endormi, je m’approche et trouve Jade dehors. Elle n’arrive pas à ouvrir la porte. Elle m’indique avoir essayé de me téléphoner, ainsi qu’à Paolo, mais sans succès. Le problème désormais réglé, je repars me coucher pour seulement deux petites heures.

Quatre heures du matin, il est temps de partir pour l’aéroport de Perth. Durant le trajet, je prends conscience qu’une page se tourne. La première partie de mon road trip ayant duré un mois est déjà terminée. Que le temps passe vite ! J’ai l’impression d’avoir quitté la Gold Coast la veille… Plus de 5000 kilomètres parcourus, des dizaines de sites visités, des temps forts incroyable (notamment avec les lions de mer) et des obstacles franchis… Je pense qu’il y a de quoi être fier.

Devant le guichet d’enregistrement des bagages, je quitte Jade avec un sentiment de mélancolie. Nous nous sommes très bien entendus tout au long de la route, avec juste de petits accrochages (normal lorsque l’on vit H24 ensemble), vite oubliés. Malgré la tristesse de la séparation, je suis impatient et excité de voir ce que l’avenir me réserve. Et je peux vous le certifier, ce ne sera pas de tout repos, bien au contraire.

Sharing is caring!

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *