Rencontres du troisième type au large de Port Lincoln

Sharing is caring!

Les filles dormant à poings fermés, je me lève en essayant de faire le moins de bruit possible afin de ne pas les réveiller. Ce matin, j’ai rendez-vous à la marina de Port Lincoln à sept heures précises dans les locaux de l’agence Adventure Bay Charters. Au programme, cours de natation un peu particulier avec des lions de mer en qualité de maître nageur !

La compagnie ne tolérant aucun retard (pour des raisons de logistique et de planning), je me dépêche pour me laver et préparer mes affaires dans mon sac à dos : téléphone portable, serviette et le plus important de tout, GoPro pour immortaliser cette expérience unique.

Les lions de mer australiens

Surnommés « the puppy dogs of the sea » (en français, les petits chiots des mers), les lions de mer sont des mammifères appartenant à l’espèce des otaries. Animaux en voie d’extinction, on en recense seulement 12 000 en Australie. Autrefois chassé par l’Homme, le lion de mer est devenu une espèce protégée qui souffre énormément des effets du réchauffement climatique. Aujourd’hui, ces animaux, pouvant peser parfois plus de 200 kilos, sont suivis de très près par des scientifiques et sont devenus l’une des attractions principales de Port Lincoln.

Une poignée d’entreprises locales a décidé d’en faire son business. Elles proposent aux touristes de partir rencontrer ces animaux étranges et encore mieux, de nager à leur côté. Pour 200$ (à peu près 130€), il est possible de passer toute une matinée en compagnie d’une colonie de lions de mer s’étant installée sur une île au large de Port Lincoln.

On lève les amarres

J’arrive le premier dans les locaux d’Adventure Bay Charters où je suis accueilli par une australienne qui m’explique brièvement l’organisation de la croisière. Tout d’abord, il m’est demandé de lire et signer un document expliquant les règles de bonne conduite sur le bateau et dans l’eau. Rien de bien compliqué, l’agence met en garde les clients sur le fait de rester à une distance raisonnable des lions de mer et surtout de ne pas les toucher ! Pendant ce temps, les autres participants arrivent au fur et à mesure à l’agence.

Tout le monde étant présent, nous pouvons embarquer sur le bateau, amarré juste en face, à côté de navires de pêcheurs. En comptant les membres de l’équipage, nous sommes à peine une dizaine à lever les amarres et partir à l’aventure. Je suis soulagé d’être en comité restreint, nous pourrons ainsi profiter pleinement de la rencontre avec les lions de mer sans devoir jouer des coudes pour les approcher.

bateau marina

Un bateau de pêche amarré à la marina. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

larguer les amarres

Larguez les amarres, en route pour l’aventure. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Partir au large

Nous quittons Port Lincoln au petit matin. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

À bord, le capitaine présente son équipage. Il nous explique une nouvelle fois les règles à suivre à la lettre, une fois que nous serons arrivés à destination :

  1. Interdiction de sauter à l’eau sans le « go » d’un des membres de l’équipage ;
  2. Interdiction de s’approcher de l’île ainsi que de fouler ne serait-ce qu’un orteil sur la plage et ce pour deux raisons :
  • Les lions de mer sont des animaux sauvages qui peuvent attaquer s’ils se sentent en danger ;
  • L’île est une propriété protégée par un organisme gouvernemental où seuls les scientifiques ont le droit de rentrer.

La présence des bateaux est étroitement surveillée. Un planning des visites, élaboré en collaboration avec toutes les compagnies de croisière, est publié et suivi par les services publics. Une seule agence (avec un seul bateau) a le droit de s’amarrer par visite. Les tours sont répartis dans la semaine avec des journées de pause où personne ne doit déranger les lions de mer. À la moindre incartade, au moindre laisser-aller, l’agence pourrait se voir retirer définitivement l’autorisation d’approcher les lions de mer. Cela entraînerait alors leur fermeture pure et simple.

  1. Si les mâles dominants rentrent dans l’eau, tout le monde doit retourner à bord du bateau pour question de sécurité.
  2. Comme expliqué précédemment, tout contact physique avec l’animal est strictement interdit. Les lions de mer doivent rester sauvages et aucune forme d’apprivoisement n’est tolérée (ce qui signifie aussi l’interdiction de leur donner à manger).

Il est vrai que ces règles peuvent être frustrantes (surtout celle de ne pas les caresser) mais tout le monde trouve normal qu’elles soient mises en place pour le bien-être de ces petites bêtes.

Un moment magique

Le capitaine jette l’ancre juste en face d’une baie où un groupe de lions de mer dort, les uns contre les autres. L’équipage nous explique que ces animaux fonctionnent en meute avec quelques mâles dominants qui se sont battus pour être au sommet de la hiérarchie. Seuls ces derniers ont le droit de s’accoupler avec les femelles et décident de l’endroit où le groupe devrait s’installer. En haut d’un rocher, une femelle monte la garde afin de prévenir de tout danger potentiel et de surveiller les petits qui partent à l’eau.

île lion de mer

L’île où les lions de mer ont élu domicile. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

île lion de mer Port Lincoln

L’île n’est en fait qu’un immense caillou. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Baie sea lions

La baie où les lions de mer nous attendent. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Plage lions de mer

Les lions de mer en meute sur la plage. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Le capitaine guette du bateau si certains bébés lions de mer sont en train de nager car généralement se sont eux qui partent à la rencontre des touristes. De nature curieuse, ils n’hésitent pas à s’approcher de l’Homme pour jouer avec eux (d’où le surnom de chiots de mer). Par chance, deux d’entre eux sont déjà en train de s’amuser à se pourchasser dans la baie.

Dans un premier temps, la photographe, faisant partie de l’équipage, rentre dans l’eau et part à leur rencontre pour une première prise de contact. À cet instant, nous voyons la femelle en vigie, descendre de son rocher pour s’approcher de la photographe afin d’évaluer le « danger potentiel » et vérifier que les bébés soient en sécurité.

Quelques minutes plus tard, la photographe nous donne l’autorisation de venir et de nous approcher des lions de mer. Bien qu’ayant une combinaison avec une grosse épaisseur et une parfaite isolation, je ressens tout de même la température glaciale de l’eau qui me donne la chaire de poule. Qu’à cela ne tienne, je fais fi de cet inconvénient et arrive nez-à-nez avec l’un des jeunes lions de mer.

Cet instant restera gravé à jamais dans ma mémoire ! Avec ses gros yeux globuleux, il m’observe sans bouger puis, tout à coup, tourne autour de moi, frôlant mes palmes et mes jambes de temps en temps. Respectant à la ligne les règles, je me retiens de ne pas le caresser même si l’envie et le comportement de mon nouvel ami m’incitent à le faire. Lassé de mon manque de dynamisme, il repart aussi vite qu’il est venu, me laissant en plan, curieux de voir les autres membres du groupe. Par chance, l’autre jeune arrive très rapidement, accompagné de la femelle qui faisait le guet à notre arrivée. Pendant que son enfant joue avec moi, la maman reste à côte de nous, veillant à ce que tout se passe bien. J’ai l’impression de me retrouver dans un jardin d’enfants. Souvenez-vous lorsque vous jouiez sur les toboggans pendant que vos parents et nounous, s’ennuyaient, assis sur un banc, jetant de temps en temps un œil sur vous et vous rappelant à l’ordre lorsque la situation dégénérait.

contact lion de mer

Un premier contact avec un lion de mer. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Lion de mer rapprochement

Les lions de mer commencent à se rapprocher de nous. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Curiosité Sea Lions

La curiosité l’emporte sur la peur de l’inconnu. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Dessous Lion de mer

Les lions de mer passent en-dessous de nous pour mieux nous approcher. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Sea lion

Ils vont et viennent d’une personne à une autre. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Cette fois-ci, voulant être un peu plus actif, je commence à tournoyer sur moi-même pour montrer au lion de mer que je souhaite participer au jeu. Ce dernier en fait de même et nous voilà comme deux imbéciles à faire la toupie l’un en face de l’autre. De son côté, la femelle s’est trouvée une petite collation à grignoter, attendant que nous finissions nos bêtises.

Lion de mer jeu

L’un de leurs passe-temps favori, tourner autour de vous. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Lion de mer jouer

On peut commencer à jouer ! Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Sea lions jeu

Comme les chiens, ils veulent jouer avec un bâton. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Bâton sea lions

Viens chercher le bâton ! Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Pendant près de trois heures, nous restons à l’eau, nageant avec nos trois nouveaux amis. Puis, l’équipage nous fait signe de revenir sur le bateau car il est déjà temps de rentrer à la marina de Port Lincoln. Nous nous exécutons sans rechigner bien que nous aurions aimé rester un peu plus longtemps.

Baie sea lions

Derniers instants dans la baie. Crédit photo : Adventure Bay Charters (image libre de droits)

Cette expérience s’est avérée être bien au-delà de mes espérances. Jamais je n’aurais pu imaginer approcher des lions de mer d’aussi près. Cela compense largement le séjour assez calamiteux à Adelaïde et l’annulation de la croisière avec les dauphins. Demain, pour la plongée avec les requins, j’espère être aussi chanceux qu’aujourd’hui. Après la douceur des lions de mer, j’ai très envie de me faire quelques frayeurs avec de grands requins blancs avant de quitter Port Lincoln.

Sharing is caring!

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *