Promenade au jardin botanique de Perth

Sharing is caring!

Après cette magnifique journée à Rottnest Island, nous repartons, fatigués mais heureux, à notre auberge de jeunesse. Dans la soirée, coup de théâtre, Jennifer m’apprend sa décision de quitter le Western Australia pour rejoindre une de ses amies à Melbourne. La voiture hors service et le fait de devoir louer un camping-car l’ont dissuadée de s’engager dans un road trip sur la côte ouest.

Celle-ci m’avoue que depuis la visite chez le garagiste, elle réfléchissait beaucoup à la suite de son aventure. Elle avait alors contacté une amie, habitant dans la capitale du Victoria, qui lui a proposé de voyager sur la Great Ocean Road durant quelques jours. Elle a sauté sur l’occasion et a décidé de quitter Perth dès demain matin.

À cette nouvelle, je ne peux qu’acquiescer et lui souhaiter un bon voyage et une bonne continuation pour la suite de son périple. Je comprends son choix mais pour ma part, je n’aurais pas laissé tomber aussi facilement. J’ai déjà eu à surmonter des difficultés beaucoup plus compliquées que celle-ci (notamment dans le Queensland avec Fabiolà et Nina) et je n’ai jamais abandonné.

Rencontre avec mon nouveau compagnon de voyage

Après avoir appris la décision de Jennifer, je pars me coucher afin d’être en forme pour le lendemain, riche en visites et découvertes.

Au petit matin, je me lève et rencontre dans le salon mon autre partenaire de road trip, Steven, un français arrivé quelques mois de cela en Australie. Ce dernier vient de finir ses 88 jours de travail dans le secteur agricole, obligatoires pour rester une année supplémentaire au pays des kangourous (pour ceux qui n’auraient pas suivi mes aventures depuis le début, je vous invite à lire mes articles concernant mes jobs en usine et le bilan de cette expérience).

Steven est resté plus de trois mois dans la région de Canberra où il a travaillé dans un abattoir de bovins (ça donne envie). Ce travail physique et éprouvant lui a permis d’économiser pas mal d’argent afin de s’offrir des vacances sur la côte ouest. Ce genre de boulots étant peu attractif, la main d’œuvre est très recherchée, d’autant plus que la moitié des nouveaux arrivants abandonnent dès la première semaine. Du coup, les salaires sont assez élevés afin de compenser le manque de candidatures.

Déjà informé du problème de la voiture, je lui explique le choix de Jennifer qui ne fera pas partie du convoi. Malgré cela, Steven préfère rester et trouver une location de camping-car.

Une cérémonie à Kings Park

Ayant déjà visité le centre-ville de Perth, je propose à Steven de découvrir le jardin botanique de Kings Park situé non loin d’Elizabeth Quay avant de se promener dans les rues du CBD. Sans plus attendre, nous prenons nos affaires et partons à pieds. Rien de mieux que la marche pour prendre le temps de visiter une ville à moindre frais.

Sur la route, nous passons par l’Arena, une des plus grandes salles de concert de Perth. Manque de chance, nous arrivons au moment où les gens sortent du spectacle de « La Reine des neiges »… Nous devons slalomer entre les parents et leurs enfants, habillés en robe bleue et tenant à la main baguettes magiques, ballons de baudruche et tous accessoires à l’effigie de ce personnage de Disney.

Arena spectacle

L’Arena, principale salle de spectacle de Perth. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

La foule s’étant éparpillée dans les rues de Perth, nous reprenons notre route sans plus aucun ralentissement. Arrivés à destination, nous avons la surprise de constater que Kings Park se trouve sur les hauteurs d’une colline. Pour s’y rendre, nous devons emprunter un chemin plutôt pentu où beaucoup de joggeurs montent et descendent les escaliers en pierre afin de se muscler les jambes. N’ayant pas la tenue adéquate, nous préférons marcher tranquillement jusqu’au sommet.

Comme je m’y attendais, nous avons droit à une superbe vue sur le CBD de Perth ainsi que le fleuve qui traverse la ville. Focalisé sur le paysage, il me faut quelques minutes pour me rendre compte que juste derrière moi a lieu une cérémonie en l’honneur des soldats morts durant la guerre de 1914-1918. Comme j’ai pu le constater à Sydney, Melbourne et dans bien d’autres villes, les Australiens sont très attachés à rendre hommage à leurs combattants ayant pris les armes pendant les deux Guerres Mondiales. Avant d’arriver en Australie, je n’aurais pas pensé que ce pays, si éloigné de l’Europe, s’était autant engagé dans les batailles en France et au nord de l’Afrique. Dans mes souvenirs d’école, on nous parle toujours de l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la France ou encore les Etats-Unis mais je n’ai jamais entendu parler de l’Australie. Certes, ils ne faisaient pas partie des principaux acteurs mais ils étaient quand même présents. Il ne me semble pas que nos livres d’histoire fassent référence aux soldats venus d’Océanie.

Vue CBD Kings Park

Vue sur Perth depuis les hauteurs de Kings Park. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

CBD Elizabeth Quay

À gauche, le CBD et Elizabeth Quay. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Fleuve Swan

Le fleuve Swan traversant Perth. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Nous observons de loin la cérémonie où participent d’anciens militaires, des écoliers de tout âge ainsi que des personnes arborant les tenues et maquillages aborigènes. Une fanfare, composée d’instruments classiques (trombones, tambours…) mais aussi de trois didgeridoos (instruments de musique aborigènes) joue après chaque discours à la gloire des personnes mortes sur les champs de bataille. Nous voyons également des gens déposer des gerbes sur l’estrade ainsi que des bougies avant la traditionnelle minute de silence.

Cérémonie Kings Park

Cérémonie d’hommage des soldats australiens. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

obélisque hommage

Un obélisque érigé à la mémoire des soldats. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Promenade dans le jardin botanique

L’hommage terminé, nous empruntons un petit sentier permettant aux visiteurs de faire le tour de Kings Park. Nous avons alors la chance de découvrir un très beau jardin :

  • Des statues de grands personnages de l’histoire australienne trônent fièrement sur un gazon parfaitement tondu,
  • Des bassins aménagés hébergent poissons et canards, dérangés de temps à autre par des jets jaillissant de l’eau,
  • Des arbres et fleurs disséminés sur plusieurs hectares de terrain,
  • Des ponts en bois permettant de passer au dessus du vide et de profiter de la vue sur le fleuve Swan…
John Forrest

Statue de John Forrest, un explorateur australien. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Kings Park jets d'eau

Des jets d’eau au cœur du jardin botanique. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Kings Park

Kings Park. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Il nous faudra plusieurs heures avant de faire un tour complet et quitter Kings Park pour revenir sur les rues goudronnées de Perth.

Déjeuner à Chinatown

Après avoir fait un tour du CBD et d’Elizabeth Quay, nous décidons de chercher un restaurant pas très cher. Qui dit prix bas, dit nourriture asiatique ! Du coup, nous partons dans les rues du Chinatown de Perth où un grand choix de restaurants s’offre à nous.

En passant devant la vitrine de l’un d’entre eux, je découvre avec joie que les assiettes sont plutôt copieuses. Je propose à Steven de déjeuner ici. Installés à une table, nous sommes très rapidement servis. Les plats ne sont pas d’un grand raffinement mais compte tenu du prix, je suis satisfait de la qualité et la quantité de mon assiette.

Déjeuner Chinatown Perth

Un bon déjeuner à Chinatown. Crédit photo : CHAN OU TEUNG Fabien

Durant le déjeuner, je règle enfin le dossier de la location de camping-car. Je ne vous en avais pas parlé dans les articles précédents mais depuis trois jours, je cherche sur Internet et dans des agences de voyage pour backpackers une solution pas trop chère qui nous permettrait de visiter la côte ouest et d’aller jusqu’à Darwin. Malheureusement, le coût de la location pour s’y rendre est beaucoup trop cher et je dois me rabattre sur un plan B : louer un camping-car deux places, aller jusqu’à Exmouth (où j’ai organisé une journée en mer) et revenir sur Perth. Cette solution me permettra d’économiser plus de 500$ comparée à un trajet Perth-Darwin.

Déçu de devoir renoncer à une partie du voyage, je suis tout de même soulagé d’avoir trouvé une solution plus que satisfaisante. La partie Perth-Exmouth est celle où est située la majorité des sites incontournables sur la côte ouest. En y regardant de plus près, je ne raterais que 10% du programme que j’avais planifié il y a quelques semaines de cela. Seul petit problème, le camping-car ne sera prêt qu’en début de semaine prochaine alors que nous aurions dû partir dans deux jours. Qu’à cela ne tienne, ce contretemps nous permettra d’explorer les alentours de Perth. D’ailleurs, j’ai déjà en tête quelques idées de visite qui nous feront patienter jusqu’à notre départ.

Sharing is caring!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *